Réalisation d’un vitrail pour l’Église Saint Germain de Sacy-le-Grand (Oise) – Passio Christi

Vitrail « Passio Christi »

Bas-côté Nord de l’Église Saint-Germain de Sacy-le-Grand.

Conception et réalisation de Jean-Martin VINCENT, janvier 2020

  1. Contexte du projet

Artiste et vitrailliste, j’ai décidé de solliciter la Mairie de Sacy-le-Grand afin de pouvoir réaliser un vitrail pour l’Eglise Saint-Germain. En 2019, un projet de retour dans notre région d’origine, le Grand-Est (Alsace-Vosges), un départ imminent, malgré un village très agréable et des amis sacyliens que nous allons quitter, tout ceci a contribué à créer un souvenir pour ce village de l’Oise qui a accueilli notre famille il y a 3 ans seulement.

Ainsi, j’ai contacté naturellement Muriel Perras-Jupin, première adjointe au Maire de Sacy-le-Grand qui a accueilli avec la plus grande attention mon projet et je l’en remercie chaleureusement.

Fin 2019, création d’une maquette sur un sujet passionnant (sans jeu de mots…) et proposition du projet à la Mairie et à l’abbé Hurand, enthousiaste à l’idée d’embellir l’Eglise Paroissiale, et tout début 2020, juste avant notre départ, réalisation du vitrail qui sera béni officiellement le 02 février 2020 (date bien symbolique et palindromique…02022020).

L’Église Saint-Germain de Sacy-le-Grand (Oise)

Sacy-le-Grand_(60),_église_Saint-Germain,_vue_partielle_depuis_le_nord

Les vitraux composant les verrières de l’Église sont de magnifiques réalisations datant en partie de la fin du XIXème siècle. Les vitraux sont figuratifs pour la plupart et représentent, outre la vie de Saints et des scènes bibliques, des personnages ayant eu un rôle notoire au sein de la commune.

Seule une fenêtre dans le style roman ne possède pas de vitrail polychrome. Cette fenêtre, située au niveau du début du bas-côté nord, se trouve à proximité de la sculpture de la grande Pietà (Notre-Dame-des-Sept-Douleurs) de Lucien Charton.

C’est cette petite fenêtre qui est destinée à recevoir le vitrail de ma conception et réalisation, en ajout au vitrage existant.

La proximité de la sculpture et un intérêt marqué par l’histoire de la Passion du Christ sont à l’origine de la conception du dessin de la maquette.

3.Dessin préparatoire

Iconographie symbolique de la PASSION du CHRIST

vue lumineuse

La thématique du vitrail est donc fondée sur la Passion du Christ et les événements qui sont survenus au cours de la crucifixion.

A l’exception de la croix, du soleil noir (en verres respectivement blanc clair nuageux et opalescent noir), et dans une certaine mesure, les clous de la crucifixion (verre semi-opalescent noir sur clair) qui sont des parties figuratives du vitrail, les autres éléments de la Passion sont évoqués par les couleurs des verres utilisés dont voici ci-après le détail.

La description du vitrail est classiquement réalisée de haut en bas.

description vitrail

Au sommet du vitrail, des verres bleus (transparents bleu foncé, bleu cobalt foncé, bleu clair, et semi-transparent bleu acier-bleu ciel) représentent les ténèbres qui ont envahi le ciel au moment de la mort du Christ. Le verre opalescent noir semi-circulaire représente l’éclipse de soleil qui a engendré les ténèbres.

Des verres violet clair, rose champagne et rose crépusculaire à droite expriment à la fois le deuil, le mystère, le divin.

Plusieurs couleurs vertes sont liées à des présences et des événements maléfiques qui entourent le mystère de la Passion. Une pièce vert émeraude, symbolise la présence menaçante du diable, toujours prêt à tenter les hommes, y compris le Christ, sous la symbolique de l’émeraude de Lucifer (la pierre précieuse était présente sur le front de l’Ange déchu, qu’il perdit lors de sa chute du Paradis).

Les verres vert vif sont à la fois représentatifs de l’espoir, mais aussi la trahison de Judas. On voit ici toute l’ambivalence de la couleur verte : à l’origine bienveillante, puis plutôt associée au mal et à Satan au Moyen-Age, avant de retrouver une signification beaucoup plus positive à notre époque. C’est cette ambivalence qui est exprimée ici…

Deux pièces en quart de cercle représentent deux arma christi :

Le verre marron foncé et ambre dans le coin supérieur entre les deux barres de la Croix, symbolise la couronne d’épines et le verre couleur ambre moyen, sous la croix, quant à lui, évoque la Sainte-Éponge.

Les deux verres violets (violet mauve et violet foncé) sont à la fois représentatifs du deuil de la mort du Christ mais aussi mystère divin.

La croix, élément figuratif du vitrail, est composée de 3 pièces de verre blanc nuageux. A droite de la croix, les verres jaunes (jaune citron) et orange sélénium symbolisent la lumière et la résurrection à venir…

Les deux pièces suivantes, représentent le sang (verre rose à l’or (verre transparent plaqué avec de l’or en nanoparticules)) et l’eau (verre bleu clair) qui se sont écoulés lorsque le soldat a transpercé de flanc du Christ, avant de quitter de Golgotha et afin de s’assurer de la mort du Christ à l’aide d’une lance représentée juste en dessous par le triangle rouge rubis clair.

Les clous (au nombre de trois) sont figurés par des pièces de verre semi-opalescent noir sur clair de forme triangulaire et acérée.

Le triangle rouge foncé au bas du vitrail représente le coq de Saint-Pierre. Enfin, les trois carrés de couleur verte (verts acides : vert olive, vert-jaune, vert clair) sont les dés qui ont servi au partage des vêtements du Christ, tirés au sort par les soldats.

Dernier élément symbolique du vitrail, il comporte en tout 33 pièces de verre, autant que l’âge du Christ à sa mort

 

Les photographies suivantes présentes les différentes phases de la conception du vitrail, jusqu’à la pose au niveau de la fenêtre de l’Église.

1.  Réalisation de la maquette et découpe des gabarits

2. Choix des verres

3. Découpe des pièces de verre

4. Montage des plombs et soudures

5. Masticage

13.Masticage

6. État final

7. Essai de mise en place à l’Église

8. Pose du vitrail et bénédiction

Le vitrail a été posé contre la fenêtre existante, et protégé par de petites tiges de plomb à six endroits au niveau des côtés du vitrail.

Le vitrail a été béni au cours de la cérémonie religieuse du 02/02/2020 par le Père Chevallier.

Remerciements :

Je tenais à remercier en premier lieu mon épouse Estelle et mes enfants Esteban et Thaïs, qui m’encouragent indéfectiblement dans mes différents projets artistiques ; bien sûr je remercie chaleureusement la Mairie de Sacy-le-Grand, Monsieur le Maire Jean-Paul Dréville, et également en particulier Muriel Perras-Jupin, ainsi que Monsieur le Curé Hurand, pour avoir accepté mon projet et pour m’avoir fait confiance tout au long de sa réalisation. Un grand merci également au Père Chevallier pour la bénédiction du Vitrail. Merci également à Raoul et Danièle Cugniere pour leur aide à la prise des mesures, l’accès à l’Eglise, le prêt de l’échelle, etc… Enfin je souhaitais également remercier Antoine Bezotaux, ébéniste et menuisier (Menuiserie Bois Feuille Ciseaux, Sacy-le-Grand), qui m’a fourni les pièces de bois nécessaire au montage du vitrail, et Jimmy Sitbon (Entreprise Jimmy Couvreur, Sacy-le-Grand) pour la mise en place du vitrail dans l’Église.

 

2 réflexions sur “Réalisation d’un vitrail pour l’Église Saint Germain de Sacy-le-Grand (Oise) – Passio Christi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s