Graphites

Cet article présente mes réalisations en dessin graphite. Le graphite peut se présenter en différents outils :

  • critérium (qui permet une bonne précision, mines de 0.35 à 0.7 mm)
  • poudre de graphite pour les fonds
  • crayons graphite (crayons de papier classiques)
  • mine de plomb (mine de graphite pur)

Différentes duretés sont disponibles qui permettent de donner toutes les valeurs de tonalité à un dessin : B, 2B, …. jusqu’à 9B pour les plus tendres qui permettent d’avoir les noirs les plus profonds ; H, 2H… jusqu’à 6H voire plus, mines durs, pour les traits les plus fins et les plus clairs. Valeurs moyennes avec HB et F.

Les dessins sont finalisés à la loupe pour rendre les détails les plus réalistes possibles.

Il permet une grande précision dans la restitution des détails. Il s’agit ici de deux reproductions de cartes postales anciennes de la ville de Sélestat.

Le graphite peut être agrémenté d’autres éléments :

  •  de la feuille d’or jaune 18 carats
  • avec des crayons de couleur et des crayons aquarellables :

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s